Severino Ratti, officier de l’Armée du Salut passionné

Qu’est-ce que les personnes pieuses et les personnes souffrant d’addiction ont en commun ?

« Bien des choses ! En raison de son histoire, l’Armée du Salut est connue pour ses personnes spéciales, parfois aussi pour des personnalités bizarres. J’aime ça, je suis disposé à m’embarquer dans ce genre d’aventure et je préfère être un peu fou que de classer les gens dans un schéma type et de leur dire comment ils doivent vivre.
Je constate aussi que tant les personnes souffrant d’addiction que les personnes ouvertes à la spiritualité sont souvent des personnes en quête de quelque chose.
Parfois ce sont les deux – des personnes profondément croyantes et malgré tout avec une addiction. C’est la réalité. Nous pouvons laisser les personnes telles qu’elles sont. Mais nous pouvons aussi espérer avec elles qu’elles puissent trouver un chemin qui finira par les conduire hors de la dépendance, parce qu’elles ont trouvé une vraie stabilité, un sens à leur vie. »

Une vie sans addiction est-elle possible pour tout le monde ?

« Pour Dieu, il n’y a pas de cas désespérés ! Il peut vraiment nous libérer chaque jour, de toutes sortes de dépendances ou de substances.
Ce qui est important pour moi, c’est que nous ne jugions pas les personnes et que nous ne les condamnions pas en raison d’un vice. Il en est ainsi : une addiction finit toujours par mener, à un moment ou un autre, à des péchés. Elle constitue, en principe, le piège qui nous fait tomber. Et c’est pourquoi nous avons précisément besoin à ce moment de l’amour du prochain, de l’amour de Jésus ! »

« Pour Dieu, il n’y a pas de cas désespérés ! Il peut vraiment nous libérer chaque jour, de toutes sortes de dépendances ou de substances. »

Tu as toi-même vécu ce que c’est de souffrir d’addiction. Qu’est-ce qui est devenu important pour toi dans ta vie aujourd’hui ?

« J’ai beaucoup de plaisir à investir dans les jeunes, à les intégrer dans une communauté et à leur donner des responsabilités tôt. J’espère ainsi qu’ils peuvent mener une vie plus remplie de sens que celle que j’ai menée dans ma jeunesse.
Une communication ouverte en toute circonstance est également impérative pour moi, car là où il y a des tabous, il y a le risque de tomber.
À l’Armée du Salut, j’ai fait vœu d’abstinence de tabac, d’alcool, de pornographie et de jeux de hasard. Ce vœu est pour moi comme une glissière de sécurité. Ce doit être une aide pour nous. Mais au-dessus de la loi se trouve la grâce. Finalement, je ne suis pas celui qui a raison grâce au respect des règles. C’est Jésus qui a assumé mes faux pas – par amour pour moi.
J’ai aussi pu vivre personnellement la grâce à l’Armée du Salut : lorsque, après une rechute, mon supérieur, mes amis et ma famille ne m’ont pas laissé tomber mais m’ont pardonné. Pour moi, c’est cela être un vrai disciple de Jésus ! »

Détails personnels :
Severino Ratti est un officier de l’Armée du Salut passionné qui s’investit avec beaucoup d’empathie pour les personnes qui ont trouvé une communauté à l’Armée du Salut. On peut également souvent le trouver dans la rue avec le bus « Lebensmobil », entouré de personnes qui vivent en marge de la société et qui sont fortement touchées par des problèmes d’addiction.

Cherchez-vous de l’aide ?

L’Armée du Salut dispose de toute une palette d’offres pour accompagner pratiquement et spirituellement les personnes, en fonction de leur situation et de leurs besoins. Trouvez ici les offres de votre région.

nos offres