Je suis une optimiste qui a une bonne dose de réalisme. En raison de ma maladie, je sais où je me trouve. J’ai une chimio palliative – cela en dit assez – mais pour le moment, je vais bien. Je suis consciente de la réalité, mais je prends ce qui est positif, et je vis de cela et pour cela. Tout ce qui nous arrive possède deux côtés. Je prends le négatif en considération, j’en prends connaissance, puis je le mets de côté. Je vis du positif. Aussi maintenant, avec le cancer : j’ai un contact encore plus étroit avec mes enfants, nous passons plus de temps ensemble, je vis beaucoup plus intensément et consciemment et j’ai fait la connaissance de personnes super.

« On n’est jamais vraiment seul, on doit seulement pouvoir en être conscient. »

Je suis tombée sur #StandByMe par hasard, par le biais d’une campagne publicitaire pour la BrockiCard. Je devais absolument avoir cette carte. Après m’être inscrite pour la BrockiCard, j’ai reçu un e-mail qui m’a beaucoup plus. J’ai pensé : quel département de communication. Puis j’ai voulu en savoir plus. Alors je suis tombée sur #StandByMe et le projet a immédiatement éveillé mon intérêt. Je sais comme cela peut être terrible lorsque l’on souffre de la solitude.

La solitude peut tuer. Puis il m’est venu à l’esprit que j’ai peint, il y a quelques années, un tableau avec le titre « Stand by me ». Cette peinture est née alors que je vivais encore en Hongrie. Pourquoi est-elle née ? En tant qu’artiste intuitive, je ne sais pas, lorsque je commence à peindre, quel en sera le résultat. Le tableau évolue au fil du processus de peinture. Le tableau « Stand by me » est également né ainsi. Au moment de sa création, il y avait déjà un certain éloignement entre moi et mon deuxième mari. D’un certain point de vue, l’image était aussi un appel au secours.

Depuis que j’ai un peu mieux appris à connaître l’Armée du Salut, je suis maintenant une grande fan. Je veux pouvoir aider d’autres personnes avec ce tableau. Premièrement, parce que j’aimerai bien donner le tableau à l’Armée du Salut et le mettre aux enchères pour collecter beaucoup d’argent en faveur de #StandByMe. Deuxièmement, je vois le côté spirituel de l’image. Ce tableau doit aussi montrer que l’on ne doit pas être seul. Je crois que quelque chose se trouve au-dessus ou derrière nous. Comme la deuxième personne sur l’image. Cela peut être une personne, ou bien quelque chose de spirituel – Dieu ou tout autre nom que l’on donne à cette force supérieure. On n’est jamais vraiment seul, on doit seulement pouvoir en être conscient. »

Mimulux Patricia No : bonne vivante et artiste amateure

La mère de quatre enfants est née en 1952 et a grandi en Suisse et en Afrique du Sud. Fille d’une Américaine et d’un Suisse, elle a baigné dans le multiculturalisme depuis son plus jeune âge. Ainsi, Patricia parle huit langues et a vécu de nombreuses années dans différents pays de ce monde. Cette ouverture et cette liberté se retrouvent également dans son art. Que ce soit l’art numérique, la photographie en noir et blanc ou la peinture : Patricia ne se laisse pas enfermer dans un type d’art précis. Son art vient de l’âme et est inspiré par la vie.

"Stand By Me" © Mimulux patricia no

"Dinner for one" © Mimulux patricia no

"Friends" © Mimulux patricia no

"Moon Magyk" © Mimulux patricia no

Art par Mimilux ->