Martin Gossauer, directeur de l'équipe « Aumônerie & Service de prisons » de l'Armée du Salut.

« Prenons soin les uns des autres ! Encourageons-nous à nous aimer réciproquement et incitons-nous les uns les autres à faire le bien »

Hébreux 10, 24

Jésus dit aux gens qui le suivaient: « Chacun reconnaîtra à l’amour que vous avez les uns pour les autres que vous êtes mes disciples » (Jean 13, 35). Il fit encore un pas en avant en exhortant ses auditeurs: « Aimez vos ennemis et faites du bien à ceux qui vous haïssent » (Luc 6, 27). Paul renchérit lorsqu’il écrit à la communauté de Thessalonique: « Prenez garde que personne ne rende à autrui le mal pour le mal; mais poursuivez toujours le bien, soit entre vous, soit envers tous » (1. Thessaloniciens 5,15).

Pour faire le bien, pas besoin d’aller chercher bien loin : là où nous vivons, nombreuses sont les personnes qui se réjouissent de l’attention que nous leur portons. Cela peut se faire de différentes manières… par exemple en écrivant une carte de remerciement, en faisant les courses pour un voisin âgé, en invitant une personne seule à déjeuner ou à dîner, etc. Le plus beau, selon moi, est de s’offrir des moments ensemble, par exemple en prenant un café ou en se promenant. Vous avez bien sûr également la possibilité de vous adresser à l’Armée du Salut, qui est toujours à la recherche de bénévoles pour faire le bien, par exemple pour la collecte des marmites ou la table de midi.

Martin Gossauer (64) travaille depuis plus de 30 ans pour l'Armée du Salut dans différentes tâches en Suisse, en France et en Angleterre. Actuellement, il est responsable du domaine de l'aumônerie et du service pénitentiaire. Il aime rencontrer des personnes de différentes cultures.