Il y a quelque temps, l’équipe de l’officier Andrew Hofer a lancé une offre très efficace avec les « Repas de la Solidarité ».

Une expérience spéciale : un concert de piano dans la rue.

La salle du Poste de l’Armée du Salut est ornée de décorations de Noël et les repas ne sont pas préparés par les bénévoles comme à l’accoutumée, mais commandés à l’EMS « Le Phare-Elim » afin que les bénévoles puissent s’engager principalement dans la collecte des marmites.

Rencontrer d’autres personnes de la région qui font du bien, discuter un peu et simplement vouloir s’aider les uns les autres.

Mais l’un des aspects les plus importants de ces repas utiles, c’est l’impact de la communauté.

Il y a quelque temps, l’équipe de l’officier Andrew Hofer a lancé une offre très efficace avec les « Repas de la Solidarité ». L’idée est d’offrir un repas chaud chaque samedi midi pour tous à la paroisse. Pour les personnes dans le besoin et les personnes seules dans la région ainsi que pour toutes celles et tous ceux qui le souhaitent et qui le peuvent. Rencontrer d’autres personnes de la région, discuter un peu, passer un bon moment ensemble et simplement vouloir s’aider les uns les autres : c’est à ça que ressemble la solidarité à Vevey !

Pour les personnes vivant dans la précarité, le repas est gratuit. Dans le cadre de ce projet solidaire, il y a aussi la possibilité de payer soi-même son repas et/ou d’offrir un repas à des personnes démunies. Celle ou celui qui le souhaite est cordialement invité(e) à s’engager comme aide bénévole lors des « Repas de la Solidarité ».

Ambiance de Noël pour plus de communauté

L’importance de ce projet se manifeste particulièrement durant la période de Noël. À Noël, personne ne devrait être seul. Les personnes âgées seules souffrent particulièrement de la solitude dans cette période. C’est pourquoi l’Armée du Salut fête Noël avec des personnes en situation de précarité à différents endroits. Lors des « Repas de la Solidarité », elles trouvent de la compagnie : elles peuvent parler avec quelqu’un de leurs soucis et de leurs peurs, ou simplement profiter de la communauté et discuter tranquillement autour d’un bon repas.

Nous avons pu accompagner l’équipe d’Andrew Hofer pendant une journée, ce qui a permis de créer une vidéo très intéressante.

Noël à Vevey – Repas de la Solidarité 

Un samedi mélodieux

En décembre, tout est un peu différent. En plus des « Repas de la Solidarité », la collecte des marmites a également lieu tous les samedis. Le samedi de notre visite, elle offre une expérience spéciale : un concert de piano dans la rue. L’idée du piano est venue dans la période de pandémie, car les manifestations dans le cadre de la collecte des marmites n’étaient pas autorisées. Les morceaux de Noël au piano sont très appréciés des passantes et passants, qui sont nombreux à s’arrêter un moment et à écouter les sons mélodieux.

Aux « Repas de la Solidarité » aussi, c’est une période très spéciale. La salle du Poste de l’Armée du Salut est ornée de décorations de Noël et les repas ne sont pas préparés par les bénévoles comme à l’accoutumée, mais commandés à l’EMS « Le Phare-Elim » afin que les bénévoles puissent s’engager principalement dans la collecte des marmites. La plupart du temps, les invités sont servis par des collaboratrices et collaborateurs ainsi que des membres de l’Armée du Salut.

« Nous pensons que c’est une belle occasion de réunir nos collaboratrices et collaborateurs avec des personnes qui viennent chercher de l’aide à l’Armée du Salut, notamment en participant à ces repas », explique Andrew Hofer. Mais l’un des aspects les plus importants de ces repas utiles, c’est l’impact de la communauté : « Les ‹ Repas de la Solidarité › sont un bon moyen pour les personnes seules de partager le moment du repas et de ne pas se sentir isolées pendant les Fêtes, une période toujours un peu difficile pour les personnes sans famille. Les repas créent des liens et permettent de partager un moment de convivialité », explique Hélène Volet, l’une des aides bénévoles présentes.

« L’aspect le plus marquant est que les gens font à nouveau l’expérience de l’humanité, simplement de personne à personne, ainsi que de l’attention et de l’empathie. Car après peu de temps déjà, des liens aux autres sont noués. »

Eduarda, collaboratrice bénévole « Repas de la Solidarité ».
Show 0 Commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

    This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Pas encore membre #StandByMe ?

Est-ce que cet article t’a plu ? Aimerais-tu en apprendre plus sur la solitude ou peut-être même soutenir notre programme de dons #StandByMe ? Dans ce cas, va jeter un œil sur notre site Internet #StandByMe. Tu y trouveras toutes les informations sur la manière dont tu peux nous aider à rompre la solitude.

En apprendre plus !