Qu’est-ce qui définit un chez-soi ?

Pour la plupart des gens, avoir un logement est une évidence. Ces personnes possèdent un chez-soi, où elle se sentent bien, protégées et en sécurité. À l’Armée du Salut, nous rencontrons tous les jours des personnes qui ont perdu leur chez-soi ou sont menacées de le perdre. Comment ces personnes vont-elles ? De quoi ont-elles besoin pour se sentir malgré tout chez elles ? Et que faut-il exactement pour se sentir chez soi ? Quelle est l’importance d’avoir un chez-soi ? Nous allons essayer d’apporter des réponses à ces questions sur la base de notre expérience quotidienne du travail avec les personnes dans le besoin.

En Suisse aussi, les réfugiés ukrainiens ont besoin de notre aide !

Manuel Breiter, Directeur Migration et Intégration à l’Armée du Salut Suisse.

L’exemple de la guerre en Ukraine nous montre qu’on peut être forcé à quitter son chez-soi très vite. L’Armée du Salut accueille les réfugiés ukrainiens à leur arrivée en Suisse et leur fournit le nécessaire. Manuel Breiter, directeur Migration et Intégration à l’Armée du Salut, expose ce qu’il a vécu depuis le début de la guerre.

L’Armée du Salut accompagne les réfugiés ukrainiens

Loger à l’Armée du Salut

Que vous cherchiez un hébergement pour faire face à des conditions de logement précaires temporaires ou durables, l’Armée du Salut offre un chez-soi sûr et adapté aux besoins des personnes dans le besoin.

Hébergements d’urgence

Nos hébergements d’urgence et paroisses offrent un logement temporaire aux personnes dans le besoin.

Établissements médico-sociaux

Nos établissements médico-sociaux hébergent des personnes présentant des niveaux de besoin très différents et leur permet de travailler, de vieillir en communauté, mais avant tout : de se sentir chez eux.

Logement accompagne

Dans la mesure du possible, nous veillons à ce que les personnes restent chez elles le plus longtemps possible. Pour cela, nous proposons un service de logement accompagné sur divers sites.

En Suisse, près de 8’000 personnes sont menacées de perdre leur chez-soi.

Même en Suisse, avoir son chez-soi et vivre dans un environnement sûr n’est pas une évidence pour tout le monde. Pour la toute première fois, un sondage mené par la haute école spécialisée du nord-ouest de la Suisse montre dans quelles proportions le sans-abrisme et les étapes qui le précédent touchent les paroisses suisses. En effet, près de 2’200 sans-abris et environ 8’000 personnes menacées de le devenir vivent en Suisse.

Telecharger le rapport

En Suisse aussi, le sans-abrisme est un problème : informez-vous !

Renseignez-vous sur le problème du sans-abrisme grâce à notre série d’e-mails.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Attirez l’attention sur le problème du sans-abrisme ...

Gino Brenni, Heilsarmee
Gino Brenni Digital Marketing Armée du Salut

Article le plus récent à ce sujet

Lisez nos derniers articles de blog sur le thème de la précarité liée au logement et du sans-abrisme.

Seniorin im Rollstuhl blickt durchs Fenster nach draussen.

  ––  Loger

Un home comme chez-soi

Madame Fuss n’aurait jamais voulu quitter son chez-soi convivial. Pourtant le jour est arrivé et elle a trouvé un nouveau chez-soi au home pour personnes âgées Le Foyer de l’Armée du Salut à Neuchâtel.

  ––  Loger

Qu’est-ce qui définit un chez-soi ?

Chez soi - une terme qui a pris de l'importance au moins depuis le début de la pandémie de Corona. Mais que signifie-t-elle pour l'homme ?

Zwei Frauen, die sich umarmen

  ––  Loger

Du bunker d’Odessa à l’idyllique maison de vacances Waldegg

Sept mères, une grand-mère et douze enfants ont fui la guerre en Ukraine. Après un voyage pénible, ils ont trouvé un hébergement sûr et un endroit pour se reposer dans le canton de Bâle-Campagne. Leur avenir est incertain, mais ils espèrent recevoir l’aide de Dieu et de pouvoir bientôt retourner dans leur patrie.

  ––  Loger

Cynthia : enfin un chez-soi à l’Armée du Salut

Cynthia (20 ans), n'a jamais eu de véritable chez-soi depuis son enfance. Elle raconte ici comment elle a trouvé un chez-soi à l'Armée du Salut.

  ––  Loger

Des logements pour « housing first » : un bailleur raconte

René Thoma loue des appartements à des personnes participant au projet « housing first » à Bâle. Il raconte ici son expérience.

  ––  Loger

« Housing First » : Le logement est un droit humain

Thomas Frommherz, responsable de « housing first » de l'Armée du Salut à Bâle, parle du lancement du projet et de son souhait pour l’avenir.

Les thèmes du logement et du sans-abrisme sur les réseaux sociaux

Vous trouverez d’autres articles sur le sans-abrisme sur nos réseaux sociaux

Schreiben wir gemeinsam Geschichte und verbannen Obdachlosigkeit aus dem 21. Jahrhundert.

#basel #housingfirst #DoingTheMostGood

Écrivons l’histoire ensemble et éradiquons le sans-abrisme du XXIe siècle.

#reel #newreel #heilsarmee #armeedusalut #switzerland #swissredshield
...

Wir haben Passanten in Basel gefragt: Was kann man gegen Obdachlosigkeit tun? Danke für dieses Statement! Gemeinsam können wir Geschichte schreiben: Verbannen wir Obdachlosigkeit in die Vergangenheit!

Nous avons demandé aux passants à Bâle : Que peut-on faire contre le sans-abrisme ? Merci pour cette intervention ! Écrivons l’histoire ensemble et éradiquons le sans-abrisme du XXIe siècle.

#housingfirst #basel #schweiz #suisse #switzerland #salvationarmy #heilsarmee #armeedusalut #doingthemostgood
...

Facebook Posts

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
Mehr laden